Approfondir Imaginarium : la Ville Imaginaire

Publié le 10/04/2019

Avec l’exposition Imaginarium, découvrez une ville imaginaire et trouvez dans cette fiche des éléments complémentaires pour accompagner votre balade.

des enfants dans la ville

En grands enfants, c’est sans doute la plus belle manière de redécouvrir la ville. Laisser libre cours à l’imagination, faire entrer le fantastique sur les places, le mystérieux dans les rues et le jeu à chaque carrefour. Quel formidable terrain de jeu que la ville, que d’histoires, que de rencontres, que d’aventures !

La ville est la construction humaine par excellence. Les hommes se réunissent, mettent en commun leurs talents, leurs productions et s’organisent en société. Pourtant, le monde citadin, aussi structuré et raisonné soit-il, offre un espace de rêverie, une échappée vers l’imagination et ce à tout âge.

Table Top towers, Rob Gonsalves

 

créer une histoire

Des ponts enjambant le fleuve, des maisons de toutes les couleurs, des immeubles la tête dans les nuages, des passants curieux, des voitures, du bruit, de la lumière, des fêtes et des tempêtes… quel foisonnement d’images et d’expériences sensorielles propice à remplir les carnets des poètes. Seuls des magiciens des mots peuvent faire poésie de ce chaos !

Les artistes peintres sont les premiers à avoir pris leur ville comme cour de récréation. Laissant aller leur imagination, ils ont représenté la ville de multiples manières. Chaque représentation propose une image sensible et singulière, et toutes participent à une définition de la ville. On y perçoit l’atmosphère, l’effervescence, l’hétérogénéité des activités urbaines par le traitement du sujet, spécifique à chaque peintre.

Metropolis, George Grosz, 1917

 

explorer la ville

Passant de ville en ville, les cirques et convois forains participent à l’immersion de la ville dans un imaginaire féérique. Le temps d’une soirée sous le chapiteau festif, notre environnement urbain est réinvesti de poésie. Comme des enfants, on s’émerveille. L’exposition Imaginarium est l’occasion de se plonger dans cet univers urbain et forain, où règne le jeu et l’astuce.

 

inventer l’espace urbain

A toutes les époques, les hommes, petits et grands, se sont projetés dans l’avenir. Ils rêvent de progrès, conçoivent des machines, imaginent des villes futuristes. La ville devient un lieu d’incarnation des fantasmes humains, des idées saugrenues, des anticipations bizarres, parfois versant dans l’utopie. Un espace de tous les possibles, des meilleures idées comme des plus grosses bêtises. L’imagination n’a pas de limite !

Sur les toîts, Albert Robida, 1883

 

Retrouvez plus d’images et d’activités autour des villes imaginaires dans notre fiche complète en PDF.

Image de présentation : Au sommet de l’arc de triomphe, Albert Robida, 1883 – © Collection particulière / J. C. Doërr

dans
la programmation