Calista Sinclair a plus d’une corde à son arc

Publié le 05/06/2018

Comédienne, danseuse, chorégraphe, auteure, présentatrice de télévision, assistante de magicien…

Calista Sinclair est née à Sydney, en Australie, où elle est très vite considérée comme le bébé pin-up de l’année 1978 (par ses parents). Elle a passé une enfance heureuse à danser à chaque instant, même en dormant, faisant ses trajets pour aller à l’école à dos de kangourou. Elle a obtenu son diplôme d’arts à l’Université de Sydney, avec les honneurs, avant même d’apprendre à faire du vélo. D’ailleurs elle ne sait toujours pas faire de vélo…

En 1994, elle voit le spectacle Forget Me Not de Philippe Genty et Mary Underwood, ce qui fut le début de son histoire d’amour avec le théâtre français. Elle retrouvera plus tard, Philippe Genty et Mary Underwood, en 2007, en tant qu’assistante à la création de Boliloc, la mettant ainsi sur la voie pour devenir une magicienne de théâtre.

En 2006, elle a la chance, en tant que danseuse blanche, d’être initiée à la danse aborigène australienne, avec la chorégraphe contemporaine Vicki Van Hout. Chanceuse car elle a appris des secrets de danse mais aussi parce que ses rêves de ballerine ont été coupés net par ses pieds plats. Ceux-ci étant idéals pour taper du pied. Durant ces années formatrices, elle a créé sa propre compagnie de danse contemporaine à Sydney, DirtyFeet, dédiée aux jeunes chorégraphes.

En 2001 elle étudie à l’Ecole Internationale de Théâtre Jacques Lecoq dans la même classe qu’Éric Antoine. Ils écrivent et travaillent ensemble depuis maintenant 9 ans. Calista, étant mieux connue sous le nom de “Bernard”, l’assistant du magicien, habillé en noir et qui se croit invisible.

Plus récemment on a pu la voir dans le rôle de “Lindsay”, l’assistante d’un magicien de Vegas qui mène une révolution féministe avec son association “les assistantes mais pas soumises”. Avec ce personnage décalé elle a présenté et joué dans 14 primes sur France 4 : Les Délires Magiques.

dans
la programmation

mardi 16 avril 2019 - 20h30

caléidoscope