Daksha Sheth, du Kathak au monde entier

Publié le 17/04/2018

Depuis près de 50 ans, la chorégraphe Daksha Sheth explore la danse traditionnelle indienne et la confronte aux chorégraphies du monde entier. Avec sa compagnie, elle s’est produite jusqu’à Londres mais vient pour la première fois en région parisienne.

Daksha Sheth commence sa carrière de danseuse à travers la pratique du kathak, une danse traditionnelle du nord de l’Inde faisant partie des dix danses classiques du pays. Après 20 années dédiés à cet art, elle commence l’exploration d’autres mouvements chorégraphiques qui viennent enrichir sa propre pratique de création. En 1996, elle est la première chorégraphe à introduire des techniques aériennes dans la danse indienne.

Elle raconte : « Je suis joueuse par nature, j’aime le risque, l’expérimentation, l’improvisation, essayer de nouvelles choses, à la fois dans la vie et dans l’art. Je suis à l’aise avec l’incertitude, j’en profite pour me déplacer sur des territoires nouveaux et inconnus. Je ne crains pas l’échec. »

Aujourd’hui, elle combine dans ses créations le kathak, le mayurbhanj chhau – art martial de Kalaripayattu du Kerala – et la technique aérienne de Mallakhamb pour inventer une forme de danse indienne contemporaine qui lui est propre. Elle est lauréate du prix Sangeet Natak Akademi décerné par  le gouvernement indien en 2010 pour ses explorations créatives et expérimentales dans le domaine de la danse.

La Daksha Sheth Dance Company a présenté son travail de danse contemporaine indienne dans plus de 30 pays différents et dans plus de 25 festivals internationaux.

dans
la programmation

vendredi 4 mai 2018 - 20h30

sari