« Franito, l’insolite cadeau de Patrice Thibaud » (Midi Libre)

dans
la programmation

Franito

vendredi 7.10.2016 à 20h30

« Patrice Thibaud, artiste en résidence au Théâtre de Nîmes, a créé la surprise avec la présentation de Franito. Une comédie à la fois légère et émouvante, à travers laquelle il évoque les multiples facettes du flamenco et parvient à exprimer des émotions fortes, sans tomber dans les pièges de la caricature (…)

Les deux acteurs par une belle complicité, livrent un spectacle à la fois drôle, tendre et émouvant. Car si les mimes de Thibaud sont précis et hilarants, si les zapateados (martèlement des pieds) d’Espinosa sont puissants, le duo et la guitare de Cédric Diot réalisent une jolie performance… à évoquer les thèmes forts du flamenco que sont l’amour et la tragédie. »
Midi Libre > lire l’article

« Avec Franito, Patrice Thibaud brouille les pistes entre burlesque et flamenco. Deux styles qui semblent aux antipodes – l’un suscitant le rire et l’autre exprimant d’intenses sentiments – et qui trouvent pourtant ici un équilibre parfait. La mise en scène de Thibaud et Jean-Marc Bihour rencontre la danse de Fran Espinosa pour donner naissance à un vibrant hommage à ces deux arts. »
Arte.tv > lire l’article

« Patrice Thibaud mène cette farce sensible avec tact, tendresse, poésie et un humour toujours de bon goût. Que ce soit la toilette du fils, le repas, son mime de bassiste ou encore le reprisage d’un caleçon, tout est prétexte à rire de bon cœur mais sans susciter la moquerie. Tout devient cocasse grâce au langage corporel de cet artiste qui maintient son public en rire permanent. Le flamenco est le fil rouge de cette comédie et Fran Espinosa montre son réel talent de danseur mais aussi d’acteur. »
Gérard Gouyou / LADEPECHE.fr > lire l’article

« Patrice Thibaud et Fran Espinosa n’ont pas besoin d’artifices pour nous faire passer la « pastilla », ce spectacle hautement humoristique est à recommander sans modération. C’est une de ces douceurs qui nous chatouille l’âme… Et une petite devinette pour ceux qui verront le spectacle, nombreux, j’en suis sûr… »
M. Morillas / flamenco-events > lire l’article

Réserver en ligne