Le Dabke : Danse traditionnelle palestinienne

dans
la programmation

Badke

jeudi 24.11.2016 à 20h30

Née d’une rencontre étonnante entre la compagnie de danse contemporaine les ballets C de la B et des danseurs et circassiens palestiniens, Badke revisite la dabke, une danse folklorique du Proche-Orient.

En arabe, « dabke » signifie « coup de pied ». Présente en Palestine, au Liban, en Syrie, en Jordanie et en Irak, la dabke est une danse de groupe pratiquée dans les mariages, les banquets et les fêtes occasionnelles. En ligne, danseuses et danseurs se tiennent les mains et d’un pas énergique et rythmé frappent le sol fortement.

Il existe plusieurs versions quant à l’origine de cette danse, néanmoins il semblerait qu’elle trouve sa source au 15ème siècle. Pour aplanir les toits des maison, les propriétaires demandaient de l’aide à leurs voisins. Ceux-ci, alignés et se tenant la main, avançaient sur le toit d’un pas ferme et rythmé afin de compacter et d’aplanir uniformément terre et branchages.

Aujourd’hui, la dabke est considéré comme une véritable institution culturelle et dispose de nombreuses variantes. Ainsi, c’est aussi une danse pratiquée, de manière plus codifiée, par des groupes professionnels qui l’ont fait connaître dans le monde entier.

Badke opte d’ailleurs pleinement pour une version contemporaine plus épurée et stylisée. Dans ce spectacle, l’aspect collectif est mis en évidence, tout en le croisant avec des influences venues des quatre coins du monde : Capoeira, danse contemporaine, hip-hop, acrobaties circassiennes se glissent dans l’ensemble avec une fluidité parfaite.

Réserver en ligne