Youn Sun Nah, une chanteuse de jazz magnétique

Publié le 01/06/2017

« Cracheuse de feu et de bulles de savon, la virtuose Youn Sun Nah est le plus sublime condensé du jazz vocal contemporain. » Paola Genone, L’Express (4/04/2013)

« Youn exprime en concert toute l’étendue de son art. Elle repousse les frontières du genre où elle veut, du presque rock au flamenco en passant par la chanson française (dont elle est fan), voire vers des expérimentations sonores qui rappellent les loufoqueries d’une Camille ou d’une Björk. Où est le jazz dans tout cela ? Dans sa capacité à l’improvisation, d’abord, mais aussi dans son incroyable faculté à faire swinguer les mots et les sons, à mille lieues des conformismes mélodiques des chanteuses américaines qui représentent le jazz outre-Atlantique d’aujourd’hui. Quand Youn Sun Nah reprend une chanson, elle se l’approprie pour construire quelque chose flottant en permanence entre l’extravagant et le détonnant. » Christophe Doré, Le Figaro.fr (12/05/2014)

« Vous ne connaissez pas Youn Sun Nah ? Allez, vous voulez me faire marcher. Vous ne connaissez pas « la nouvelle sensation internationale du jazz vocal » ? Sérieusement : Youn Sun Nah dispose d’une vraie voix, joue d’un physique délicieux, taquine ses origines coréennes avec tact. Depuis Same Girl (2010), c’est planétairement qu’elle rayonne. » Francis Marmande, Le Monde.fr (12/07/2013)

« Jamais, sans doute, le jazz vocal n’a atteint un tel niveau d’émotion. » Antoine Garance, Citizen Jazz (4/03/2013)

« On ne se lasse pas de cette voix au timbre suave, de son ambitus qui file des frissons et de ses excentricités mélodiques. » Louis Michaud, Les Inrocks  (8/05/2013)

Youn Sun Nah : “Le jazz est une sorte de voyage” article publié le 22/03/2011 à lire sur Le Monde.fr

Crédit photo : Sung Yull Nah

dans
la programmation

samedi 24 mars 2018 - 20h30

youn sun nah