Avec Badke le folklore est à la fête

dans
la programmation

Badke

jeudi 24.11.2016 à 20h30

Cette production porte la signature d’un trio composé de Koen Augustijnen et Rosalba Torres Guerrero (les ballets C de la B) et Hildegard De Vuyst (KVS) en collaboration avec dix performers palestiniens de différents horizons : dabke traditionnelle, danse contemporaine, ballet, hip-hop, capoeira ou cirque.

Il existe de nombreuses variantes de la dabke, mais pour schématiser, on peut dire qu’il y a d’une part la dabke danse-du-peuple sociale, populaire lors des mariages et autres festivités et d’autre part, la dabke académique qui exige de l’entraînement et sillonne le monde en tant que bannière des ambitions nationales palestiniennes. Celle-ci est une version stylisée, épurée de la première, elle s’inspire souvent des souffrances des Palestiniens et des symboles d’expulsion et d’exil.

Badke opte pleinement pour une version contemporaine de la première variante, une explosion de joie, une expression physique vitale qui parle de reliance, de la confirmation d’appartenir quelque part. Cette corporalité collective ne se rencontre que rarement dans la danse contemporaine qui met l’accent sur l’individualité et la réflexion. Le cœur de la dabke sociale recèle quelque chose d’unique, que les Palestiniens peuvent montrer fièrement au reste du monde.

Retour en images sur cette danse festive, joyeuse et pleine de vitalité.

Crédit photos Danny Willems

Réserver en ligne