« Blanche Neige », images d’un ballet romantique moderne

dans
la programmation

Blanche Neige

vendredi 2.12.2016 à 20h30

« Amateurs de la version aseptisée de Disney, abstenez-vous. Fans de danse pointue, passez votre chemin. La Blanche Neige, que réinventent à la Biennale de Lyon le chorégraphe Angelin Preljocaj et le couturier Jean Paul Gaultier, est un grand ballet populaire comme on n’en a pas vu depuis Béjart. Preljocaj réussit, avec les 26 danseurs de sa compagnie, un ballet romantique moderne. ll se débarrasse de toute féerie sucrée et analyse en profondeur, à la lumière du psychanalyste Bruno Bettelheim, le conte des frères Grimm. » Nicole Duault / Le Journal du Dimanche, 28/09 – 04/10 2008

« Tout ravit l’œil dans ce conte franchement mis au goût du jour. » Muriel Steinmetz / L’Humanité, 13/10/2008

« […] Pour les amoureux de grands ballets narratifs qui déroulent leurs péripéties sur le tapis rouge de l’illustration, ce Blanche Neige très sexy vaut le détour. Sur des pages musicales de Gustav Mahler, le directeur du Ballet Preljocaj sait raconter une histoire, peut-être un poil trop littéralement, et offre de très belles images. Avec des effets spéciaux plutôt bienvenus — l’entrée de la méchante reine est pétante comme un orage imprévu —, il insiste sur la jalousie de la marâtre au travers du thème du vieillissement et de la sexualité. Une problématique très actuelle à l’heure où le lifting tend à gonfler les illusions d’une jeunesse (presque) éternelle. » Rosita Boisseau / Télérama.fr, 09/2016

Crédit photos : Jean-Claude CARBONNE

Réserver en ligne