« Entre mentalisme et surréalisme, le Flamand Kurt Demey aime flirter avec le hasard. Troublant. », Télérama

Publié le 25/05/2018

Un spectacle qualifié de magique et d’époustouflant qui ne laisse pas le public indifférent.

« Pour son nouveau spectacle, coproduit et créé au Boulon, Centre national des arts de la rue de Vieux-Condé (59), Kurt Demey propose une série d’expériences invraisemblables et ludiques, avec la complicité du contrebassiste Joris Vanvinckenroye. L’impossible devient possible et le hasard, un mensonge inventé de toutes pièces ». Thierry Voisin – Télérama

« Poète illusionniste, Kurt Demey fascine autant qu’il effraie quand il perce nos vérités. Après L’Homme cornu et La ville qui respire, Kurt Demey s’attèle à la réalisation d’un nouvel opus mêlant théâtre et mentalisme sur fond de musique post-rock, avec la complicité du contrebassiste Joris Vanvinckenroye et de Frederika del Nero […] Dans Evidences inconnues, ils explorent la façon dont nous faisons des choix et dont nous pouvons faire entrer la chance et le hasard dans nos vies. Un moment poétiquement spectaculaire à découvrir. » La Voix du Nord, Mardi 23 février 2016

« Où s’arrête l’espace public et où commence l’espace intime dès lors qu’il s’agit de lire et de manipuler les pensées et les actions ? Dans les travaux actuels, Kurt Demey explore les méthodes qui témoignent de la quête du surnaturel ou qui expriment une réalité future où la psychologie et la neurologie nous donneraient le pouvoir de lire et de manipuler les pensées de l’autre. À partir d’expériences simples proches de l’illusionnisme, il s’agit de mettre en doute la rationalité ordinaire et d’observer notre fonctionnement mental par rapport à la réalité. Il s’agit aussi de jouer avec notre désir ou notre refus de croire ». Sébastien Bazou – Artefake, Vendredi 21 décembre 2012

« Le mentalisme qui va bien au-delà du spectacle. Demey transforme comme nul autre les trucs de mentalisme en pure poésie, si bien que la question « mais comment s’y prend-il ? » laisse la place à un émouvant sentiment d’avoir vécu quelque chose d’unique ». Circus Centrum, Vendredi 27 juin 2014

« Dans « Évidences inconnues », Kurt Demey et Joris Vanvinckenroye tentent de défier le hasard pour saisir au vol la lueur éphémère démontrant son existence. Le public est plongé dans un mélange de genres associant théâtre, musique et mentalisme et où les coïncidences qui s’accumulent deviennent pure magie ». Ay-Roop

« La compagnie flamande Rode Boom réfléchit avec nous autour de la notion de synchronicité et nous invite à expérimenter un phénomène surprenant : deux personnes éloignées qui vivent la même chose au même moment. Est-ce magique ? Y croirez-vous ? Nous, en tout cas, on a été bluffé! » Julie Cadilhac – La Grande Parade, Samedi 18 novembre 2017

« Le mentalisme Kurt Demey a su jouer avec le public et le hasard avec une touche de poésie. Les spectateurs ont aussi beaucoup apprécié l’instant de discussion avec l’artiste, à l’issue du spectacle. Le public, unanime, a salué l’inventivité poétique, l’humour et l’empathie de Kurt Demey qui a été chaleureusement applaudi. Mais là, ce n’était pas un hasard ! » Vendredi 17 Novembre 2017, Le dauphiné libéré

« Une prestation déroutante où le public parle, s’implique, se lève pour échanger des photos qui seront mélangées, déchirées, reéchangées, pour au final retrouver une seule et unique photo. Interrogé à l’issue de la soirée, les qualificatifs du public se rejoignent « époustouflant », « magnifique », « génial » ». Ouest-France, Dimanche 5 mars 2017

© Jana Arns

dans
la programmation