Dévaste-moi

vendredi 6.12.2019 à 20h30 tarif A

Emmanuelle Laborit / Johanny Bert / Yan Raballand

durée 1h20

Emmanuelle Laborit / Johanny Bert / Yan Raballand

Ce show en mode cabaret est un appel ironique et onirique au désir, au plaisir, porté par Emmanuelle Laborit accompagnée du Delano Orchestra.

Face au public, une femme pleure, aime, danse, crie, jouit, rit, vit intensément. Comme dans un récital lyrique, un bal populaire, un concert de rock ou un monologue musical, une interprète, seule, se dévoile et chansigne ses désirs, ses blessures, ses libérations. Les codes du concert rock – lumières, costumes à paillettes et tenues sexy – sont mêlés à une écriture théâtrale qui brouille les pistes. Le spectateur n’a plus qu’à se laisser emporter par les sons et les signes, à écouter ses émotions sur des airs de Bizet, Verdi, Ferré, Gainsbourg, Bashung, Donna Summer ou Amy Winehouse, comme il ne les avait jamais entendus.

Distribution et mentions complètes

Mise en scène Johanny Bert / En collaboration avec Yan Raballand, chorégraphe
Comédienne chansigne Emmanuelle Laborit / Musiciens The Delano Orchestra : Guillaume Bongiraud, Yann Clavaizolle, Mathieu Lopez, Julien Quinet et Alexandre Rochon / Interprète voix off Corinne Gache
Recherches dramaturgiques Alexandra Lazarescou / Adaptation des chansons en langue des signes Emmanuelle Laborit
Création vidéo Virginie Premer (régie vidéo en alternance avec Camille Lorin) / Création costume Pétronille Salomé
Habilleuse Louise Watts (habillage en alternance avec Constance Grenèche) / Stagiaire costume Stella Croce
Création lumière Félix Bataillou (régie lumière en alternance avec Samy Hidous) / Régie son Simon Muller
Photographies Jean-Louis Fernandez
Interprètes LSF / français sur les répétitions Carlos Carreras et Corinne Gache
© Jean-Louis Fernandez

Production déléguée : IVT – International Visual Theatre
Coproductions : Théâtre de Romette et la Comédie de Clermont-Ferrand, scène nationale
Avec l’aide de l’ADAMI et de la SPEDIDAM

 

Date(s)

Infos pratiques

Baby Sitting

Venir au théâtre quand on a des enfants ? Trop facile.

plus d'infos