L’écrivain James Baldwin évoque son enfance à Harlem

Publié le 01/06/2017

James Baldwin, auteur de Harlem Quartet présenté à l’Avant Seine en novembre 2017, est né à Harlem, le quartier africain-américain de New York. Toute sa vie, l’écrivain n’aura de cesse de dénoncer la violence et l’oppression à l’égard des minorités.

Dans cette vidéo d’archive de 1972, l’écrivain qui a quitté son pays pour échapper à la folie, la mort ou le crime, évoque la condition des noirs aux Etats-Unis jusque dans les années 70. Il parle de son père ouvrier, prédicateur le dimanche, de la place de la religion dans leur communauté. Il raconte comment, à 10 ans, battu par des policiers blancs, il découvre qu’il est noir, une expérience forte sur laquelle il écrit dans L’homme qui meurt.

Source : ina.fr

dans
la programmation

jeudi 23 novembre 2017 - 20h30

harlem quartet