Rentrée du Club des spectateurs, le compte-rendu

Publié le 22/11/2018

Mercredi 17 octobre 2018 se tenait la Rentrée du Club des spectateurs. Vous étiez plus de trente, nouveaux et anciens, à participer à cette rencontre-atelier. Compte-rendu.

Lors de cette rencontre, nous avons posé plusieurs questions aux participants, nous tentons ici d’en restituer le cœur et d’en tirer des axes pour la saison du Club à venir. Pour lire l’ensemble des contributions brutes, téléchargez le compte-rendu en bas de page.

Pour vous, le Club c’est quoi ?

En tout début de soirée, nous avons interrogé les nouveaux pour connaître leurs attentes, savoir ce qu’ils imaginaient du Club. Autour de panneaux sur lesquels chacun pouvait s’exprimer ou se situer, anciens et nouveaux ont partagé un verre en discutant.

Deux idées fortes sont ressorties de leurs écrits :

  • Participer : faire avancer le théâtre dans un espace de débat et critique constructive, co-construire des actions de diffusion, de communication, envie assez floue mais réelle de contribuer au projet d’un lieu qu’ils apprécient, pouvoir donner son avis et qu’il soit entendu, suggérer des actions vues ailleurs, proposer des spectacles
  • Échanger : rencontrer d’autres amateurs de théâtre, prendre le temps de parler des spectacles passés et à venir, discuter avec les artistes, avec l’équipe du théâtre pour découvrir l’envers du décor, mieux connaître l’Avant Seine et ceux qui font le théâtre, créer du lien dans la ville

En fin de soirée, après un atelier de réflexion, nous avons repris les suggestions ci-dessus et l’avons interrogé en reparlant de l’histoire du Club, du fonctionnement du théâtre, notamment de la manière dont une programmation est construite. Histoire de définir une vision commune de ce que sera le Club cette saison.

Quels axes de développement pour le Club en 2018/2019 ?

Le Club et l’élargissement des publics :

  • les participants ayant un investissement particulier dans la ville, associatif par exemple, s’imaginent relais de l’Avant Seine auprès des publics qu’ils touchent mais aussi vecteurs de partenariats avec diverses structures du territoire
  • les participants veulent contribuer à améliorer la perception du théâtre – vécu parfois comme une activité « poussiéreuse » ou à l’inverse « bobo », « élitiste » – en approfondissant leur connaissance du projet pour pouvoir le défendre mais aussi en contribuant à la construction du discours du théâtre auprès des différents publics (communication générale et ciblée, présentation de la saison, etc.)
  • les participants s’interrogent sur le lien avec la pratique amateur pour élargir le public

 

Le Club, ambassadeur ?

  • la question se pose de la définition d’ambassadeur : ambassadeur de l’Avant Seine vers l’extérieur ? ambassadeur des habitants vers l’Avant Seine ?
  • également, vers qui les membres peuvent-ils être ambassadeurs du théâtre : les publics fréquentant le lieu de façon plus ou moins occasionnelle ? les habitants qui ne viennent pas ? les entreprises dans lesquelles ils travaillent pour contribuer au développement des ressources et du mécénat ? les associations de parents d’élèves ? les diverses structures locales ?
  • comment nourrir et légitimer leur rôle d’ambassadeurs : présenter les spectacles avec des éléments fournis par l’équipe de l’Avant Seine, grâce à des masterclass ou bien des rencontres organisées avant le spectacle ou bien grâce à l’invitation en avant-première aux spectacles, élaborer un kit pour les membres du Club avec des éléments de langage
  • créer des rencontres en tant qu’ambassadeur : apéritif – présentation de saison avec des voisins, entrer dans le réseau des Connecteurs du théâtre, animer des rencontre au théâtre avec les artistes ou thématiques, co-organiser des temps festifs

 

Le Club et le lien aux artistes

  • ouvrir les répétitions et les montages au public [nous expliquons que les compagnies répètent rarement sur place donc cela ne peut pas être fréquent mais du coup proposons une répétition publique le 4 décembre prochain sur la pause déjeuner]
  • mettre en place un suivi des projets artistiques sur un temps plus long : échange bien en amont avec les artistes, particulièrement ceux en résidence ou pour les spectacles coproduits, déplacement pour aller voir leur spectacle en amont si créé avant Colombes, échange ensuite (après le spectacle), suivre la vie de la compagnie
  • développer la pratique avec les artistes : comme les initiations danse qui ont pu avoir lieu avant des spectacles, imaginer des ateliers d’écriture, de chant, de clown [est soulevé la question de la gratuité / du financement ainsi que de la nécessité de proposer des format différents des nombreux cours de pratique déjà proposés à l’année à Colombes]
  • intégrer les artistes dans la co-construction des actions et discours de l’Avant Seine avec le Club

 

Téléchargez la retranscription complète et brute des notes des participants en cliquant ici (PDF).

club des spectateurs

Rejoignez un club de curieux et participez autrement à la vie de l’Avant Seine.